Kontakte n | Nous Contacter​​ | Contact   

 

(509) 22 48 22 38 | 29 40 08 69​

Villaj Théodat_Ri A#4

Taba, PAP, HT6110 Ayiti

Imel: hetherou6@gmail.com

NOUS SUIVRE :

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon

© 2019 Par FONDASYON FELICITEE . Créé Par  Vladimir Occeus

JEAN JACQUES DESSALINES

ET LA GESTION DES INTÉRÊTS SUPÉRIEURS DE LA NATION AYITIENNE

19 janvier 1804, le général Jean-Jacques Dessalines est élu pour diriger la nouvelle nation avec

le titre de Gouverneur Général à vie selon l’Acte #3. Lequel stipule: « Nous généraux en chef des armées de l’ile d’Hayti, Pénétrés de reconnaissance des bienfaits que nous avons éprouvés, le général en chef, Jean-Jacques DESSALINES, le protecteur de la liberté dont jouit le peuple, Au nom de la liberté, au nom de l’indépendance, au nom du peuple qu’il a rendu heureux, nous le proclamons Gouverneur général à vie, d’Hayti ; nous jurons d’obéir aveuglement aux lois émanées de son autorité, la seule que nous reconnaîtrons: nous lui donnons le droit de faire la paix, la guerre et de nommer son successeur. Signé:

GABART, P. ROMAIN, J. HERNE, CAPOIX, CHRISTOPHE, GEFFRARD, E.GERIN, VERNET,       PETION, CLERVAUX, JEAN-LOUIS FRANCOIS, CANGE,  FEROU, YAYOU, TOUSSAINT         BRAVE, MAGLOIRE AMBROISE, L. BAZELAIS. »[1]

                                             

Février 1804, le Gouverneur Jean-Jacques Dessalines ordonne la création d’une commission qui devra assurer un recensement au kilomètre carré de tout ce qui se trouve sur notre territoire : espace, humain, eau, végétal, animal…

 

Mars 1804, JJD entame,les pieds nus,une marche qui aboutira au choix de l’espace qui abritera la capitale de notre nouvelle nation. Eventuellement, se fut l’Artibonite et la capitale impériale fut dans la ville présentement nommée Dessalines. 

 

28 avril 1804, discours important du Gouverneur Général s’adressant au Peuple de Hayti, où il assume         et ordonne, entre autres, à tous d’assumer les conditions dans lesquelles nous avons obtenu l’indépendance et grâce auxquelles les tièdes, les lâches tout autant que les braves, bénéficieront des privilèges apportés par cette indépendance.

 

Mai 1804, JJD introduit une pétition demandant à tous les officiers de l’armée de se positionner par rapport à la constitution d’une nobilité dans le pays.

 

22 septembre 1804, une rumeur circule dans la population du Nord, puis envahit le pays comme un feu poussé par le vent.  Celle-ci raconte que : ‘sitôt que Napoléon sera couronné empereur de France, il viendra rétablir l’esclavage à Hayti.  Car, devenu empereur, il pourra ordonner à Dessalines qui n’est qu’un gouverneur.’Ainsi, les populations envahissent les rues en réclamant que Dessalines soit couronné empereur.  Celui-ci qui était en mission au Cap, se trouve immédiatement entouré par le haut état-major arrivé de différents coins du pays.  Ils sont nombreux à opiner dans le même sens que le Peuple.  JJD insiste : « vous êtes certain que pour éviter que nous soyons remis en esclavage, il suffit que je prenne le titre d’empereur ? »  « Absolument certain, était la réponse. » JJD de répondre : « Si se konsa, nap fè sa 8 oktòb kap vini la a. »  Le général Henry s’empresse de dire qu’il faudra plus de temps pour commander une couronne et autres exigence du sacre.  JJD de répondre : « Eben n'ap fè sa san kouwòn! »

     

JACQUES, EMPEREUR PREMIER DE HAYTI ET LA NOBILITÉ 

8 octobre 1804, dans une cérémonie majestueuse, préparée en vitesse mais hautement solennelle par le général Christophe Henry, qui en fut le maître de cérémonie. Le général Jean-Jacques Dessalines, en tenue militaire ordinaire, fut sacré, Jacques, empereur 1er de Hayti, sans couronne, sans cape et sans sceptre.  Il déclara : « Je ne veux, à part mon épouse, une femme simple et pleine de bontés, qu’aucun titre ne transformera, aucun autre noble en Ayiti. » Devenue impératrice Félicité, rien ne changera à la vie de partage et  de service de Marie Claire Heureuse Félicité Bonheur, Impératrice Félicité d’Hayti.

Qu’est-ce une nobilité ? Pourquoi choisit-on un empire plutôt qu’un royaume ?  Peut-on sortir de l’esclavage et décréter ou forger une nobilité ?  Je me contenterai de vous présenter une citation de lui et vous en déduirai ce que bon vous semblera. « Heureux de pouvoir transmettre mon autorité à ceux qui ont versé  leur sang pour la patrie, je renonce, oui je renonce formellement à l’usage injuste de faire passer ma  puissance à  ma famille. »[2]

 

Que pensez-vous, JJD voulait-il ou pas une nobilité ?  Si oui, était-ce sur le modèle européen ou souhait- il s’inspirer des Mansa, Oba, Dada ou pharaon d’Afrik ?  De qui tient-il sa connaissance de l’histoire des rois afrikains ?  Aimeriez-vous vivre dans une Ayiti royale ? Impériale ?  Quels pourraient-être les avantages associés au choix d’un empire plutôt qu’une république ou un royaume dans le contexte de l’époque ?

     

L’Empereur 1er, Jacques ordonne un recensement du territoire au kilomètre carré, fournissant tous les détails pertinents pour la gestion du collectif.  Quel type de sol ? Que peut-on produire dessus ? Quelle quantité d’eau ? Quelle population ? Quelle végétation ?…  Il dit clairement que sans ce travail il ne saurait savoir où placer les écoles, les hôpitaux, les marchés…  Par contre connaissant militairement  bien le terrain, il se met immédiatement à la tâche d’ériger les structures militaires pouvant assurer notre  protection et notre défense.

    

 Promulgue la Constitution Impériale de 1805, le 20 mai

Erige à partir d’une brousse, une capitale centrale naturellement protégée et y construit sept forts pour  en garantir sa condition de ville imprenable en tant que matrice de la Nation.  Il s’en réfère en tant que la  Capitale ou Ville Centrale, autour de lui on appelle la ville du nom de l’ancien propriétaire esclavagiste :  Marchand ou de l’occupant du moment : Dessalines. L’empereur fut seul parmi les généraux de  son temps à construire autant de forts.  En outre, il conçut l’emplacement de forteresses sur tout le  périmètre de l’île, y compris les plans de la Citadelle. Celle-ci fut officiellement normé par le roi Henry 1er du nom de son fondateur :  Dessalines .

   

Rappelle au ministre de l’Instruction Publique qu’il fallait éviter de monter un système éducatif par lequel nous nous trouverions, dans quelques années, face aux mêmes personnes que nous venions de  combattre sur les champs de bataille.  Il faut toujours garder en mémoire, a-t-il dit, que ‘Rochambeau,  Leclerc avaient reçu une éducation qui les avaient dressés à nous haïr et à vouloir nous détruire parce que  nous sommes Noirs.  Méfiez-vous qu’en copiant le système éducatif français, vous n’appreniez à nos enfants à répéter des attitudes et comportements racistes contre les leurs.

    

Crée la Poudrière une institution de fabrication de poudre à canon et de réparation d’armes à feu.

     

Tente de remettre sur pied quelques anciennes institutions d’utilité publique: les hôpitaux en  particulier. En moins de trois années de règne, Jacques, 1er Empereur de Hayti/Ayiti à réaliser en faveur  de la population bien plus que d’autres qui ont passé plusieurs septennats à la tête du pays.